Les ateliers dorés

L’église St Laurent a récemment été vendue par la mairie de Rennes à l’artiste Delphine Lecamp. La sculptrice a pour projet d’y aménager 3 ateliers d’artiste, des espaces de travail partagés, des espaces de vie.

 

 

Les choix plastiques pour inscrire les ateliers dans l’église St-Laurent on été pensé pour mettre en valeur les marques de son passé et les révéler. Un jeu de matière entre le laiton reflétant la lumière et l’aspect brut de le pierre. 

Dès l’entrée, l’usager est confronté aux ateliers en les rencontrant comme obstacle. Il les contourne et se retrouve dans un espace étroit permettant d’observer et de vivre l’intervention.
Les entrée sont toutes dirigées vers le centre des trois ateliers pour inciter à parcourir l’église.

L’espace commun situé dans le chœur est l’espace où les usagers se retrouvent. Il est indépendant et reste ouvert pour laisser place à l’église, espace qui a le plus de caractère. On retrouve un espace salon cuisine, convivial, composé de mobilier récupéré et d’un poêle à bois qui permet de chauffer chaque atelier.

L’intérieur des 3 ateliers contraste avec l’extérieur plus noble. On se retrouve dans un univers d’atelier avec un mono- matériau l’osb. Les zones de stockages sont confondu dans les murs pour ne pas perturber la vision.
On ne trouve aucune ouverture sur l’église pour renforcer l’idée de bulle. Les seules ouvertures sont celles existantes et donnent sur l’extérieur, il y a également une arrivée de lumière diffuse par le toit en polycarbonate. L’aménagement des ateliers est mobile, offre de grandes zones de stockage et s’adapte à chaque pratique exercée par les artistes.

L’espace polyvalent se situe dans la sacristie, on retrouve la même inter vention que dans l’église. C’est un espace vide à investir. On y trouve un accès pour descendre à la cave, une mezzanine avec une chambre d’appoint et les sanitaires (WC, vestiaire, douche , évier).



Les commentaires sont fermés.